Defendez les droits humains dans le développement

dsc00419-copy-285x270

Alors que nous célèbrons à la fois le 30ème anniversaire de la Déclaration des  Nations Unies sur le droit au développement (4 décembre) et la Journée des droits de l’homme (10 décembre), les groupes de la société civile du monde entier demandent aux institutions de financement du développement, aux gouvernements et aux entreprises de prendre 3 mesures pour défendre les droits humains dans le développement.

Vous joindrez-vous à nous?

Au cours du mois de décembre, aidez nous à envoyer ce message aux gouvernements, aux institutions financières et aux entreprises en partageant les “3 mesures” avec votre réseau et sur les réseaux sociaux, en taguant les dirigeants appropriés. Vous trouverez plus d’informations ici. Partageant cette page ici

3 mesures pour défendre les droits humains dans le développement

décembre 2016

À l’heure de l’anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur le droit au développement et de la Déclaration universelle des droits de l’homme, nous nous associons aux communautés et aux groupes de la société civile du monde entier pour inviter les institutions de financement du développement, les gouvernements et les entreprises à défendre les droits humains

 le respect des droits humains est essentiel au développement. La Déclaration sur le droit au développement reconnaît que les États ont un devoir à la fois dans leur politique nationale et leur coopération internationale de développement de promouvoir le respect universel des droits humains, et un développement visant à l’amélioration constante du bien-être de l’ensemble de la population. La Déclaration stipule que le droit au développement se base sur la participation active, libre et utile au développement et à la répartition équitable des avantages qui en résultent sans discrimination. Les principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme souligne en outre l’obligation pour les entreprises et les États, y compris lorsqu’ils agissent par le biais d’institutions financières multilatérales, d’exercer une diligence raisonnable en matière de droits humains afin de garantir que leurs investissements respectent les droits humains. 

Malheureusement, de nos jours, nous continuons de voir des investissements au nom du développement qui ne répondent pas aux besoins des communautés pauvres ou marginalisées ou ne respectent pas leurs droits humains. Nous assistons à une restriction de l’espace pour la société civile dans lequel les communautés sont exclues des décisions importantes concernant le développement et leur participation est réduite dans la mesure où les pays promulguent des lois qui restreignent les libertés fondamentales. Nous sommes témoins d’un environnement dans lequel les défenseurs des droits humains qui s’expriment sur les propositions de développement se retrouvent considérés comme étant “anti-développement” et sont victimes de menaces, d’intimidation, de détention et d’attaques violentes.

Alors que nous célébrons la journée des droits de l’homme, nous rappelons la proposition fondamentale de la Déclaration universelle des droits humains qui indique que chacun peut se prévaloir de tous les droits humains, et qu’il incombe à tous de les faire respecter.  

Nous appelons tous les experts financiers du développement à défendre les droits humains en prenant les mesures suivantes:

1) Promouvoir un développement qui respecte les droits. Adopter un engagement politique pour faire respecter les droits humains et mettre en oeuvre une diligence raisonnable pour éviter les violations des droits humains.
2) Protéger la participation de la société civile. Assurer une participation significative dans les processus de développement et promouvoir un environnement propice au développement de la société civile.  

3) Défendre les défenseurs. Adopter une politique de tolérance-zéro pour les attaques contre les défenseurs des droits humains et adopter des protocoles pour prévenir et répondre à ces attaques.  

Signé,

Coalition for Human Rights in Development, International
The Bretton Woods Project, United Kingdom
Asia Indigenous Peoples Pact (AIPP), Asia
Christian Development Alternative  (CDA), Bangladesh
Institut de Recherche en Droits Humains (IRDH), Democratic Republic of Congo
Public Interest Law Center (PILC), Chad
Amnesty International, International
Equitable Cambodia, Cambodia
Business and Welfare Initiatives Limited, Bangladesh
Amnesty International Greece, Greece
JONCTION, Senegal
Counter Balance, Czech Republic
Maryknoll Office for Global Concerns, United States
Inclusive Development International, United States
Association Camerounais pour la Défense des Droits de l’Homme des Libertés et du Bien Etre, Cameroon
MANAB, India
Project on Organizing, Development, Education and Research (PODER), Mexico and Regional
Peace Brigades International Belgium, Belgium
Fundar, Mexico
ONG FIMA, Chile
ACTION PAYSANNE CONTRE LA FAIM, Democratic Republic of Congo
Conseil Régional des Organisations Non Gouvernementales de développement, Democratic Republic of Congo
Both ENDS, The Netherlands
Actions pour les Droits, l’Environnement et la Vie  , ADEV, Democratic Republic of Congo
Zomi Human Rights Foundation, India
Right to Education Project, UK
Rencontee Africaine de Défense des Droits de l’Homme, Senegal
Réseau Camerounais des Organisations des Droits de l’Homme (RECODH), Cameroon
Meghalaya Peoples Human Rights Council (MPHRC), India
coalition des organisations de la société civile pour le suivi des reformes et de l’action publique, Democratic Republic of Congo
Katribu, Philippines
Centre National D’appui au Developpement et a la Participation Populaire, CENADEP, Democratic Republic of Congo
CREDDHO, Democratic Republic of Congo
Protection International, International
SOMO, The Netherlands
Global Witness, International
Friars Studio, United States
Jamaa Resource Initiatives, Kenya
FIDH, International
Community Empowerment and Social Justice (CEmSoJ) Foundation, Nepal
Observatoire d’etudes et d’appui a la responsabilite sociale et environnementale ( OEARSE ), Democratic Republic of Congo
International Accountability Project, International
Foundation for the Conservation of the Earth (FOCONE), Nigeria
ENDA lead Afrique Francophone, Senegal
Frontline Defenders, International
Center for international Environmental Law, International
CEE Bankwatch, International
Lumière Synergie pour le Développement, Senegal
Alyansa Tigil Mina, Philippines
Kalikasan Peoples Network for the Environment, Philippines
MiningWatch Canada, Canada
Green Alternative, Georgia
Human Rights Watch, International
Amazon Conservation Team, International
Accountability Counsel, International
Kairos Center for Transformation and Development, Philippines
Forest Peoples Programme, International (United Kingdom)
GoAcT: Governance & social Accountability Tunisia, Tunisia
Impact Journey, Netherlands
European Coalition for Corporate Justice, Europe
Odisha Forum for Social Action, India
Bank Information Center, United States
Fundación para el Desarrollo de Políticas Sustentables (FUNDEPS), Argentina
National Campaign for DNT Human Rights (NCDNTHR), India
KATRIBU Kalipunan ng Katutubong Mamamayan ng Pilipinas, Philippines
Civil Society Forum on Human Rights, India
Kigumo Environmental Upgrading and Health Promotion, Kenya
GUNEID Sugar Company, Republic of Sudan
Narasha Community Development Group, Kenya
Social Justice Connection, Canada
1-