#DEV4AFRICA : UNE CAMPAGNE POUR DEMANDER À LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT DE RESPECTER LES DROITS HUMAINS

La Banque africaine de développement (BAD) finance des centaines de projets à travers l'Afrique. Malgré les engagements et les promesses de la Banque, plusieurs de ces projets manquent de durabilité, de transparence, de responsabilité, de participation, d'inclusion, d'efficacité et d'efficience. Par conséquent, de nombreuses activités financées par la BAD nuisent aux populations, exacerbent les inégalités, entraînent des violations des droits humains, polluent la planète et contribuent au changement climatique.

#Dev4Africa est une campagne lancée par des groupes de base, des peuples autochtones, des organisations de la société civile, des communautés, des travailleurs-ses, des femmes et d'autres détenteurs de droits et alliés qui partagent la conviction commune qu'un développement équitable et durable est possible en Afrique. Les partisans de la campagne veulent demander des comptes à la BAD et s'assurer qu'elle travaille dans le meilleur intérêt des populations africaines.

LA RÉVISION DU SYSTÈME DE SAUVEGARDE INTÉGRÉ

À la fin de l'année 2021, la BAD a lancé la révision de son système de sauvegardes intégré (SSI). Les sauvegardes sont un instrument crucial pour toutes les personnes impactées par les projets et les activités de la banque : il s'agit d'un ensemble de règles destinées à atténuer et à remédier aux potentiels impacts négatifs que les projets de développement pourraient avoir sur l'environnement ou les groupes sociaux vulnérables, notamment les enfants, les peuples autochtones et les personnes en situation de handicap. Elles comprennent également des politiques visant à garantir l'engagement avec les parties prenantes, la participation des communautés affectées et un environnement sûr pour les défenseurs des droits humains.

Dev4Africa_FR_page-0001