LE FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT PAR LA CHINE

La Chine est devenue un acteur de plus en plus important sur la scène mondiale et la présence de la finance chinoise dans le secteur du développement ne peut être sous-estimée. Entre 2005 et 2018, la Chine a investi environ 2 000 milliards de dollars américains sous forme de prêts et de subventions en faveur de projets de développement en Asie, en Afrique, en Europe centrale et orientale et en Amérique latine. Des banques chinoises telles que la China Development Bank (CDB) (Banque de développement de Chine), la Export-Import Bank of China (Exim) (Banque chinoise pour l’exportation et l’importation), la Bank of China (Banque de Chine) et la Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) (Banque industrielle et commerciale de Chine) ont joué un rôle considérable dans ces investissements, avec des prêts et subventions aux entreprises chinoises des secteurs de l’énergie, des transports, de l’exploitation minière et de la communication. Cette tendance ne fera que se poursuivre, notamment avec l’ambitieuse nouvelle route de la soie, un programme économique et stratégique visant à relier l’Europe et l’Asie, ainsi que l’Afrique et l’Océanie, par des routes terrestres et maritimes, et ayant reçu des investissements de la CDB, de l’ICBC et d’Exim Bank.

Les communautés locales en Asie, en Afrique et en Amérique latine ont soulevé diverses préoccupations concernant les investissements chinois – du manque de transparence et de responsabilité au fait que souvent ces investissements utilisent de la main-d’œuvre et des matériaux chinois, contribuant peu à l’économie locale. En réponse au plaidoyer de la société civile, le gouvernement chinois a adopté des politiques sociales et environnementales décrivant la façon dont les banques chinoises devraient fonctionner lorsqu’elles investissent à l’étranger et s’est engagé à améliorer la situation des droits humains dans ses activités d’investissement.  bilan de ses activités en matière de droits humains. La Coalition s’emploie à relier les groupes de la société civile touchés par les financements chinois à travers le monde afin de trouver des moyens d’accroître la transparence et de créer des voies efficaces pour exiger le respect des droits des communautés touchées.

 

Analyses

Politiques et directives officielles

Outils et ressources